Le propane comme alternative au charbon de bois

Le Nouvelliste, publié le mercredi 06 juin 2012
Un microcentre de propane a été installé, mardi 5 juin, à Mirebalais dans la localité Fedhia par la société des Distributeurs Nationaux S.A (DINASA). L'implantation de ce centre s'effectue dans l'objectif de proposer une alternative au charbon de bois. Parallèlement, la Dinasa s'engage à planter un million d'arbres au cours de cette année.

C'est dans le cadre d'une vaste campagne de reboisement que la Dinasa a implanté un microcentre de propane à Mirebalais. « Plante lavni pou yon Ayiti tou vèt », c'est le thème de cette campagne entamée par la Dinasa. Les initiateurs nourrissent l'idée de mettre un million de plantules en terre au cours de cette année. « Nous avons démarré avec cette campagne au cours du mois d'avril.
L'objectif visé c'est d'arriver à la reforestation du pays. Deux cent mille plantules ont déjà été mises en terre. Cette campagne doit toucher des zones comme Kenscoff, Mirebalais, Lascahobas, Saut-d'Eau, la plaine du Cul-de-Sac, entre autres », a indiqué Philippe Debrosse, directeur des affaires externes de la Dinasa précisant que le prix d'une plantule est de 15 gourdes.

Outre le reboisement, cette campagne est aussi une occasion pour la Dinasa de proposer une alternative au charbon de bois. Le propane est la solution qu'elle propose afin de freiner la coupe effrénée des arbres.

Après la capitale, Jacmel, les Cayes et les Gonaïves, c'est au tour de Mirebalais d'avoir l'opportunité d'abriter un centre de propane. « Un centre de propane est un centre de distribution. Là, nous avons stocké le propane à Port-au-Prince pour le distribuer dans des villes de province. Le transport se fait, bien entendu, en bateau. A partir du centre, nous allons promouvoir le propane dans tout le pays. L'idée est de le proposer comme alternative au charbon de bois », a précisé Philippe Debrosse.

Le responsable d'opération de stockage au niveau de la Dinasa a présenté les avantages qu'offre le propane. « Nous allons mettre en marche ce microcentre de propane dans un délai de quinze jours à Mirebalais. Il va permettre aux utilisateurs du charbon de bois de passer au propane. Le propane est plus avantageux en termes d'économique. Il répond mieux aux critères environnementaux et de propreté », a déclaré Jules Robert Adrien, responsable des opérations de stockage au niveau de la Dinasa.

Si le propane peut être distribué sur le marché haïtien à un prix relativement bas, les équipements ne le sont pas. « Une bonbonne de 25 livres coûte 60 dollars américains et il en faut 30 US pour acheter un petit réchaud », a fait savoir le directeur des affaires externes de la Dinasa. Il a encouragé la subvention de ces équipements par l'Etat haïtien.

Le responsable des affaires externes de la Dinasa croit aussi que le Venezuela peut aider Haïti. Il a rappelé les intentions du Venezuela d'offrir deux millions de réchauds et de cylindres à Haïti.

Gerard Jeanty Junior, gjeantyjr@lenouvelliste.com