Dessalines, Modèle de Leadership Révolutionnaire en Droits Humains

Par Luc Rémy, Tout Haïti, publié le 25 juillet 2017 

Comme dans ses Réflexions Stratégiques sur Haïti (2013), Rémy s’intéresse dans cet ouvrage aussi à la problématique du leadership haïtien. Mais il le fait ici dans un cas d’étude, une sorte de monographie consacrée aux apports de Dessalines à la genèse et au développement des droits de la personne humaine à travers le monde. Il fournit aussi dans ce document un ensemble de propositions originales et remarquables. Si elles sont prises en compte et mises en application, elles peuvent aider Haïti à mieux regarder, son passé dans la clarté et la compréhension salutaires, son avenir avec le sens de responsabilité, l’assurance et la résolution de mieux  faire chaque jour. 

À l’évidence, il s’agit là d’une problématique toute neuve que l’auteur a tirée d’une vérité historique bien vieille, mais jusque-là quasiment insoupçonnée. C’est dire qu’il nous a gratifiés d’un thème majeur, mal connu, pour ne pas dire totalement inconnu, de l’opinion publique haïtienne et mondiale, et même des chercheurs les plus réputés sur la question des droits de l'Homme. 

Pourtant, en présentant Dessalines comme un champion et leader mondial des droits de l'Homme, Rémy n’a pas développé une simple vue de l’esprit. D’ailleurs celle-ci aurait été erronée, car sans fondement historique ni factuel. Il n’a pas soulevé de la controverse gratuite et inopportune. Il ne s’est pas livré à une marche forcée qu’il aurait entreprise juste pour créer indûment et malhonnêtement un super-héros haïtien et offrir à cette créature des couronnes de gloire qu’elle n’aurait pas méritées. Rémy ne s’est pas non plus fait chercheur de pacotille, parce qu’il se serait placé en dehors des canons de la recherche scientifique pour justifier l’injustifiable. Loin de là! Sous le rapport de la méthodologie, de l’analyse et du traitement des données, il ne l’a cédé en rien à quiconque se réclamant, avec sérieux et éthique, de la recherche en sciences sociales. 

Car,  les faits et détails historiques probants et éloquents existent et sont là. Ce sont eux, et non pas les propos de l’auteur, qui ont fait de Dessalines cet être de chair et de sang qui a révolutionné les conceptions plurimillénaires qu’on avait de l’homme. C’est sa conduite et ses prouesses qui ont fait de lui le père de `` l’homme nouveau `` de l’Époque contemporaine (1776-2016). Seule la force des idées reçues et de nos travers de colonisés et aliénés mentaux nous ont barré la vue face à l’évidence, face à son statut de créateur d’homme et d’humanité. 

Voilà pourquoi, pour en arriver à une telle `` découverte  historique sur les rapports et apports immenses de Dessalines aux droits de l'Homme, il a fallu d’abord à l’auteur s’être dessillé les yeux. Voilà pourquoi aussi, il lui a fallu se mettre à glaner, dans la masse informe des matériaux de l’histoire, avec grand soin, attention soutenue et l’esprit critique du scientifique. C’est à ce prix, nous semble-t-il, qu’il a pu personnellement échapper, dans son construit historique, -- comme heureusement d’ailleurs une louable minorité d’autres chercheurs qui se sont attelés à la problématique dessalinienne, à ces préjugés intellectuels traditionnels et hégémoniques qui subjuguent la plupart d’entre nous. N’est-il pas vrai que ces tares historiques nous atrophient l’esprit, nous aliènent, nous asservissent et nous font nous banaliser au point de ne pas nous prendre au sérieux, en tant que sujets et objets de l’histoire, en tant que Nation et en tant qu’État? 

C’est à cet effort de rédemption ou de reconquête de notre conscience et de notre esprit individuels et collectifs, et aussi de notre Patrimoine le plus précieux, que ce livre nous invite. Et il nous met sur cette piste en nous faisant re-découvrir l’authentique Dessalines. 

Nous voulons parler de ce Dessalines humaniste, le révolutionnaire et libérateur-pivot du mouvement historique international qui a produit sur le sol haïtien, au début du 19ème siècle, l’homme anti-maître, anti-colon, anti-colonisation, anti-métropole, anti-hégémonie, anti-impérialisme, anti-esclavage, anti-racisme, anti-exclusion, anti-exploitation... Oui, ce livre nous fait découvrir ou redécouvrir ce Dessalines-là, le premier panaméricaniste, le Sauveur de l’indépendance des États-Unis, le forgeur de l’État haïtien et de l’homme haïtien libre et indépendant, l’Apôtre de l‘égalité souveraine effective des États et des Nations, le Concepteur de l’esquisse du schéma de libération de l’Amérique bolivarienne, le Protecteur de l’Amérindien, le Créateur du droit à l’égalité pour tous, la grande Référence jusqu’ici anonyme du système des droits de l'Homme des Nations Unies et des États, et jusqu’ici traité avec ingratitude aussi même par nous autres Haïtiens, ses régénérés privilégiés...