Conclusions de l’IgPnh, encore attendues sur les brutalités policières de la Boid, en octobre 2017 à Lilavois